Dépistage du cancer du sein : une mammographie, comment ça se passe ?

Le dépistage du cancer du sein est un examen clinique mis en œuvre dans le but de rechercher et mettre en évidence les signes d'un cancer chez les femmes en bonne santé. La mammographie est le procédé médical le plus utilisé lors du dépistage. Bien que tous les cancers ne soient pas détectés par le dépistage ; et parfois, un cancer du sein sera décelé quelques mois après une mammographie normale, laquelle présente des avantages indéniables.

  • Une mammographie : de quoi s'agit-il ?

La mammographie est un examen radiographique à rayons X, réalisé afin de détecter la présence d'anomalies médicales, quelquefois des cancers du sein. Pour que les résultats soient les meilleurs possibles, les clichés doivent être pris en vue de face et en vue de côté pour chaque sein. Les images obtenues montrent l'état des tissus à l'intérieur du sein.

En cas d'absence de symptômes, la « mammographie de dépistage » décèle les tumeurs de faible taille. Elle peut s'accomplir individuellement, ou encore lors d'un contrôle de qualité obligatoire d'un quelconque programme de dépistage.

Contrairement à cela, la « mammographie du diagnostic », quant à elle, s'effectue en cas de présence de symptômes, constatés soit à partir d'une consultation médicale, soit par la femme elle-même.

Avant chaque analyse, ne mettez pas des produits qui peuvent fausser vos résultats : anti-sudorifique, déodorant, poudre, parfum, crème...

  • La mammographie de dépistage : Pourquoi ? Et Comment ?

De nos jours, et dans plusieurs pays, le recours  systématique et régulier à la mammographie de dépistage fait partie des stratégies nationales pour accroître la probabilité de guérison ainsi que l'espérance de vie des femmes affectées par le cancer du sein. Selon les études, la mammographie est l'unique examen médical, permettant de diminuer le nombre de décès dû au cancer du sein.

La tranche d'âge sujette au dépistage est celle des femmes âgées de 50 à 70 ans, pour elles, les évolutions et les améliorations apportées dans les traitements engendrent une baisse significative de mortalité, pouvant atteindre jusqu'à 25 %, ce qui signifie que 140 femmes sont sauvées annuellement du cancer de sein.

Pour cette tranche d'âge, énumérée précédemment, les résultats des études effectuées auprès de 1000 femmes qui participent au dépistage tous les deux ans durant 20 ans, et auprès de 1000 autres qui n'en réalisent pas, montrent que 23 cancers de plus sont détectés et 7 femmes ne mourront pas de cette maladie. Pour en savoir plus, cliquez sur SORAD Société Des Radiologistes De L'hôpital Maisonneuve-Rosemont


Partager